5 conseils pour ouvrir votre cabinet de kinésithérapie

Vous avez réussi vos études pour devenir kiné et êtes jeune diplômé en kinésithérapie, vous allez bientôt découvrir le quotidien d’un kiné et deux options s’offrent à vous : travailler dans un hôpital ou bien ouvrir votre cabinet pour travailler en tant que kinésithérapeute libéral. Après mûre réflexion, c’est décidé, vous vous lancez à votre compte ! Mais comment commencer sa carrière sous les meilleurs auspices ? Europe Eduss partage avec vous ses conseils pour ouvrir un cabinet de kiné.

ouvrir son cabinet de kinéLE LIEU IDEAL POUR VOTRE CABINET DE KINESITHERAPIE

Installer son cabinet de kiné dans un lieu bien et abondement fréquenté est un critère important pour être sûr d’attirer une clientèle conséquente. Pour choisir l’emplacement idéal pour votre cabinet, commencez par faire une rapide étude de marché sur la ville qui vous intéresserait : le nombre d’habitants, le nombre de concurrents potentiels, les zones urbaines les plus fréquentées…vous pouvez également choisir de vous installer dans un désert médical subventionné par l’Etat et recevoir une prime, une aide qui peut s’avérer très intéressante en début de carrière.

RACHETER UN PORTEFEUILLE CLIENT

Reprendre le cabinet d’un masseur-kiné prenant sa retraite est également une option plutôt intéressante pour un jeune diplômé. Même si le coût de votre installation sera certainement plus élevé que sans cette aide, vous pourrez commencer votre profession sans aucun stress, ayant déjà une clientèle habituée au cabinet, que vous n’aurez plus qu’à fidéliser!

CHOISIR UN PARTENAIRE COMPLÉMENTAIRE

Il n’est pas rare de voir les kinésithérapeutes (ou même de nombreux autres professionnels du paramédical) choisir d’ouvrir un cabinet à plusieurs, en s’accompagnant de partenaires aux spécialisations complémentaires. Cela permet non seulement d’enrichir les compétences de votre cabinet, mais aussi d’attirer de nouveaux clients. En tant que kinésithérapeute, la bonne option est souvent de s’associer a un ostéopathe.

SAVOIR S’ORGANISER

Vous pouvez être un praticien en kinésithérapie extrêmement qualifié, mais avoir plus de difficultés dans la gestion de votre cabinet et dans l’organisation de vos rendez-vous. Cela n’est pourtant pas à négliger si vous voulez que votre activité soit rentable, et vos patients satisfaits. En cas de besoin, n’hésitez pas à vous accompagner d’une secrétaire médicale, qui pourra prendre en main la gestion administrative de votre cabinet de kiné et bien accueillir vos patients.

FAIRE VOTRE PROMOTION

Le choix des patients quant au cabinet de kiné qu’ils vont fréquenter se fait souvent par le bouche à oreille, n’hésitez donc pas à donner des cartes de visite à vos patients, qu’ils pourront distribuer à leurs proches. Faites-vous connaitre par vos pairs en assistant à des congrès et conférences multipliant les opportunités professionnelles, et faites preuve de générosité : partager vos compétences avec les plus nécessiteux ne pourra que vous attirer du positif !

Avec votre diplôme en poche et ces quelques conseils bien en tête, vous êtes désormais prêt à commencer une carrière brillante de masseur-kiné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu