Frais de scolarité et financement

Votre demande d’inscription est sans engagement.

Elle ne sera validée qu’au moment de l’acceptation de votre dossier par la Commission Europe Eduss et l’Etablissement Partenaire concerné et une fois l’acompte sur les frais de scolarité reçu.

Veuillez sélectionner la filière souhaitée pour accéder aux prix :

Portugal

Frais de dossier : 240€

Les frais de dossier appliqués par Europe Eduss  vous permettent d’effectuer une candidature commune sans limite de voeux pour l’ensemble des formations et campus proposés en Belgique, au Portugal et en Espagne. Ils sont non remboursables.

Année 1
Frais de scolarité : 10 200 €
Achat équipement : 120 €

Années 2, 3 et 4
Frais de scolarité : 10 200 € / an
Paiement en plusieurs mensualités possible

Espagne ou Belgique

Frais de dossier : 240€

Les frais de dossier appliqués par Europe Eduss  vous permettent d’effectuer une candidature commune sans limite de voeux pour l’ensemble des formations et campus proposés en Belgique, au Portugal et en Espagne. Ils sont non remboursables.

Année 1
Frais de scolarité : 12 342 €
Achat équipement : 120 €

Années 2, 3 et 4
Frais de scolarité : 12 342 € / an
Paiement en plusieurs mensualités possible

Lituanie

Bachelor

Frais de scolarité : 3 590 € / an*

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

Master

Frais de scolarité : 4 920 € / an*

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

* Prévu. Le montant final doit être approuvé par les autorités de l’Université et du gouvernement jusqu’à la fin de février 2022.

Lituanie

13 500 €  par an, années 1 à 4 d’études
14 000 € pour la 5ème année d’études

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

Lituanie

12 500 € par an, années 1 à 4 d’études
13 000 € par an, années 5 à 6 d’études

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

Lituanie

8 000 € / an, années 1 à 3 d’études
9 220 € année 4*
10 000 € /an, années 5 à 6 d’études

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

*Prévu. Le montant final doit être approuvé par les autorités de l’Université et du gouvernement jusqu’à la fin de février 2022.

Lituanie

Frais de scolarité : 4 300 € par an

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

Lituanie

Frais de scolarité : 5 600 € par an

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

Bachelor en Lituanie

Frais de scolarité : 3 590 € / an*

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

* Prévu. Le montant final doit être approuvé par les autorités de l’Université et du gouvernement jusqu’à la fin de février 2022.

Master en Lituanie

Frais de scolarité : 4 920 € / an*

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

Lituanie

Frais de scolarité : 3 590 € par an*

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

* Prévu. Le montant final doit être approuvé par les autorités de l’Université et du gouvernement jusqu’à la fin de février 2022.

Lituanie

Frais de scolarité : 3 600 € par an*

Frais de candidature : 150 €
Frais d’inscription : 250 €
(non remboursables)

* Prévu. Le montant final doit être approuvé par les autorités de l’Université et du gouvernement jusqu’à la fin de février 2022.

Lituanie

Frais de scolarité : 2 200 €

Frais de candidature : 150 €
(non remboursables)

Solutions pour le financement de vos études médicales

Si  Europe Eduss propose des facilités de paiement, notamment en échelonnant les règlements des frais de scolarité sur plusieurs mois, vous pourrez trouver, auprès de différents organismes, davantage de soutien financier pour la poursuite de votre formation médicale ou paramédicale.

Quel que soit le moyen que vous aurez choisi, Europe Eduss vous recommande d’avoir assuré le financement de l’intégralité de votre cursus avant de vous engager, pour avoir ainsi l’esprit entièrement dédié à vos études.

Les aides privées

La façon la plus sûre de financer sa formation est le prêt étudiant. De nombreuses banques proposent des offres à des taux préférentiels réservés aux étudiants. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. En outre, si vous avez moins de 28 ans vous pouvez bénéficier d’un prêt étudiant garanti par l’Etat, sans condition de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers. Ce prêt pourra être remboursé en différé.

Vous pourrez vous renseigner sur les bourses privées auxquelles vous êtes éligible sur le site de la Fondation de France, qui réunit plus de 120 fondations. En dernier recours, vous pouvez également faire appel à la Fondation de la 2eme chance.

Certains organismes proposent ponctuellement des concours dont l’enjeu est le financement des études supérieures du vainqueur. Consultez régulièrement les sites de conseils en orientation ou autres plateformes étudiantes, tels que Studyrama, L’Etudiant, MCE, etc.

Les professions de kinésithérapeute ou de chirurgien-dentiste sont souvent exercées en cabinet libéral, avec ou sans associés. En vous présentant à plusieurs praticiens vous pourrez potentiellement établir un partenariat avec l’un d’eux, qui financera votre formation en échange de votre futur engagement au sein de son cabinet. Pensez à préparer et signer un contrat clair sur la nature de votre partenariat.

Les aides publiques

Pour les établissements situés à la frontière de la France, les étudiants ont la possibilité de vivre en France et de demander les APL.

Nous conseillons aux étudiants ayant déjà travaillé de se rapprocher de Pôle Emploi pour connaître leurs droits.

Certaines régions proposent des aides à la mobilité internationale.

Ces différents conseils peuvent, selon votre lieu de résidence, proposer des aides au financement de vos études supérieures avec ou sans conditions de ressources. Rapprochez-vous des services correspondant dans votre région pour en savoir plus sur les différentes opportunités proposées.

La mission locale de votre lieu de résidence peut vous guider dans vos démarches de financement.

Qu’en est-il des jobs étudiants ?

Nous ne recommandons pas aux étudiants d’Europe Eduss de travailler en même temps que leur formation. Les études médicales sont en effet exigeantes et demandent une concentration totale.