Les qualités d’un kinésithérapeute

Les kinésithérapeutes sont des professionnels de la santé qui aident à restaurer les fonctions, à améliorer la mobilité et à soulager la douleur des patients souffrant de maux qui limitent leurs mouvements ou des patients blessés.

Si vous pensez à devenir kinésithérapeute, vous vous questionnez peut-être sur le quotidien d’un kinésithérapeute ou encore sur les qualités requises pour exercer ce métier. Voici un article qui a pour objectif de lister quelques qualités qui peuvent vous aider dans l’exercice de ce métier. Attention cependant, nul n’est doté de toutes les qualités dès le début, certains points s’apprennent et d’autres se travaillent. Votre formation vous permettra d’appréhender cela et la pratique à travers les stages vous y aidera grandement.

Zoom sur les qualités d’un kinésithérapeute.

Être passionné

Un thérapeute doit être à jour avec les connaissances requises pour diagnostiquer et traiter un patient. Il doit être capable de trouver des solutions aux maux, cela va de soi. Mais il doit aussi être capable de suivre les évolutions de la médecine et de les adapter à sa pratique quotidienne. Cela signifie qu’une veille constante est nécessaire. La passion pour votre métier sera donc un atout non négligeable pour vous tenir à jour avec plaisir.

Savoir vulgariser

Un kinésithérapeute doit communiquer avec ses patients, de manière à ce qu’ils comprennent ce qui se passe. La vulgarisation des termes techniques et l’adaptation au patient qui est pris en charge sont importants pour développer un climat propice à la communication et à l’apaisement.

Être patient

Si vous vous demandez les qualités qu’un kinésithérapeute doit avoir, sachez que tous les patients ne sont pas semblables. Certains sont coopératifs, d’autres non. Certains peuvent avoir plus de difficultés à suivre vos instructions, et d’autres sont plus faciles à suivre.

Même si un patient vient vous voir avec un problème apparemment « banal », votre patience et la diligence dont vous faites preuve pendant que vous le traiterez auront un effet positif. La patience est donc la clé du succès dans ces cas-là.

Savoir communiquer de manière juste

Un kinésithérapeute sait ce qu’il peut et ne peut pas faire, ce sur quoi il peut obtenir des résultats ou pas. Etre clair sur ce qui va être proposé au patient et les résultats attendus, ainsi que sur ce qui nécessite un suivi sur du plus long terme est important.

Le fait d’avoir une attitude positive est également appréciable pour le patient : un bon kinésithérapeute sait comment focaliser sur le positif et réorienter le négatif afin que le patient se concentre sur son planning de soins.

Être bienveillant, compatissant et empathique

Les patients sont sensibles au fait que vous vous souciiez sincèrement d’eux. Un bon contact et une écoute permettent d’établir une relation propice au suivi des conseils en-dehors du cabinet.
Le soutien et la compassion sont également importants, les patients pouvant se sentir vulnérables et parfois gênés durant leur traitement et tout au long de leur rétablissement.

Être organisé

En plus de traiter les patients, le travail de kinésithérapeute, surtout en libéral, suppose de nombreuses autres tâches, comme fixer des rendez-vous, travailler avec le personnel de soutien, l’administration et la facturation.

S’organiser et automatiser quelques processus est la clé du succès. Un logiciel de gestion des cabinets de kinésithérapie peut vous aider à vous organiser dans ce cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu