3 + 1 Méthodes d’Apprentissage pour les Étudiants en Médecine

Pour les étudiants en médecine, il est commun d’être submergé par des quantités de travail énormes. Le rythme peut être compliqué à tenir, surtout si vous sortez du lycée. Pour y remédier, vous découvrirez ici 3 + 1 méthode d’apprentissage efficaces pour les étudiants en médecine.

1 – Tout commence en cours

Et oui, toute révision commence par un bon suivi des cours ! Pour prendre des notes efficacement, il est fortement conseillé de suivre le cours en temps réel. Quand on accumule du retard, notre réflexe naturel est de vouloir le rattraper. C’est en fait une erreur. En effet, si votre attention est prise par le rattrapage de votre retard, vous ne pourrez pas bénéficier des explications du professeur sur la prochaine partie du cours magistral.

Vous accumulerez alors de plus en plus de retard. Préférez rattraper votre retard une fois le cours passé en demandant de l’aide à des camarades de promo, il n’y a aucune honte à avoir : tout le monde s’est déjà retrouvé dans cette situation !

Pour minimiser vos risques d’être en retard, voici quelques astuces :

  • Utilisez des abréviations et ajoutez-en de nouvelles régulièrement afin d’être toujours un peu plus efficace.
  • Choisissez le support qui vous convient le mieux : si vous êtes plus rapide sur papier que sur PC, ne vous privez pas !
  • Ne soyez pas perfectionniste : acceptez que vos notes fassent un peu “brouillon” et de ne pas tout noter. Vous compléterez votre cours plus tard, en demandant l’aide de vos camarades de PASS ou en écoutant l’enregistrement du cours que vous avez fait.

Au-delà de la prise de notes, être actif en cours augmente significativement votre implication : vous retiendrez mieux, en plus de mieux comprendre en posant des questions à vos voisins. Essayez aussi d’anticiper ce que va dire le professeur : pour suivre, il faut anticiper.

2 – Les annales : un passage obligé

Les annales constituent une formidable méthode d’apprentissage pour n’importe quel étudiant en médecine. Non seulement elles vous permettent de mieux assimiler vos connaissances, mais c’est aussi évidemment une façon de vous préparer aux examens. Si vous en faîtes suffisamment, le jour J, vous retrouverez probablement des QCMs que vous avez déjà faits ! Pensez à alterner entre les matières pour faire face à la monotonie et ainsi minimiser la diminution progressive de votre concentration. Pensez aussi à faire régulièrement des petites pauses pour recharger les batteries.

3 – Choisissez votre moment pour réviser

Certains apprennent mieux le matin, le midi ou le soir. Sachez qu’on est en général plus productif le matin, mais ce n’est pas une règle stricte : à vous de tester. Adaptez vos horaires en fonction de ce moment : si vous êtes plus productif le matin, n’hésitez pas à aller vous coucher très tôt afin de vous lever très tôt !

4 – Un bonus qui n’en est pas un : avoir une bonne hygiène de vie

Ce n’est pas une méthode d’apprentissage à proprement parler, mais avoir un mode de vie qui détruit peu à peu votre santé est non seulement néfaste pour votre corps, mais aussi pour votre esprit. Une personne en forme aura plus de facilités à se concentrer et aura donc une meilleure mémorisation et compréhension qu’une personne qui ne l’est pas. Alors ne négligez pas votre sommeil, mangez bien, buvez beaucoup d’eau et peu d’alcool et faites du sport une fois par semaine minimum. Négliger sa santé peut vous aider à très court terme, mais sur le moyen et le long terme, c’est un choix contre productif.

Ces techniques peuvent sembler basiques, mais tout le monde est loin de les appliquer. Si vous voulez réussir, il est indispensable de connaître et d’appliquer ces bases.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu