Étude sur les Français et leur hygiène bucco-dentaire

Une étude de Pierre Fabre Oral Care/UFSBD publiée en 2019 a révélé le manque de connaissances régnant autour de la santé des dents. Dans cet article, découvrez-en davantage sur cette étude sur les Français et leur hygiène bucco-dentaire.

Le lien entre santé bucco-dentaire et santé est méconnu par plus d’une personne sur trois

Parmi les sondés, 36 % des sondés, soit plus d’une personne sur trois, ont affirmé ne pas être au courant qu’il existe un lien entre la santé bucco-dentaire et la santé en général. Dans ceux qui disent être en bonne santé, 23 % déclarent cependant avoir une mauvaise santé bucco-dentaire. Ces personnes sont dans une situation plutôt paradoxale, étant donné que le lien entre santé et santé bucco-dentaire a été scientifiquement défini. En effet, les maladies bucco-dentaires augmentent les risques de développer des maladies cardio-vasculaires et d’accouchement prématuré, et constituent la sixième cause d’obésité.

De plus, cette étude révèle que les Français ne tiennent généralement pas rigueur des signes annonciateurs de maladies parodontales, comme le gonflement de la gencive ou l’apparition de saignement durant le brossage. Cette situation est assez alarmante, étant donné qu’une absence de prise en charge peut engendrer jusqu’à la perte de dents. Un lien est d’ailleurs constaté entre les patients qui saignent régulièrement des gencives et les patients ne s’étant pas fait détartrer les dents par un dentiste pendant plus d’une année. Le tartre et la plaque dentaire constituent les premiers facteurs d’apparition de maladies parodontales.

Dans cette étude sur les Français et leur hygiène bucco-dentaire, trois sondés sur quatre estiment que se brosser les dents permet d’assurer un nettoyage complet des dents

Comme vous vous en doutez peut-être, cette affirmation est fausse. En effet, il ne les nettoie qu’à 60 %, car il laisse derrière lui des impuretés entre les dents et sur les gencives.

Pour y remédier, il est conseillé de nettoyer l’espace interdentaire. Seulement 13 % des sondés de cette étude disent le faire quotidiennement ! Le fait que plus d’une personne interrogée sur 4 (28 %) pense cette pratique réservée aux personnes adultes est sûrement une des explications à ce pourcentage très faible. L’UFSBD conseille en effet d’avoir recours au nettoyage interdentaire à partir du moment où les dents de lait se touchent.

L’importance du nettoyage interdentaire

Le bourrage alimentaire, désignant le coinçage d’aliments entre les dents, est très rarement adressé. Or, les aliments coincés entre les dents peuvent engendrer des inflammations des gencives, des maladies parodontales et des caries proximales. De plus, ils sont fréquemment la cause des mauvaises haleines.

Pour enlever les aliments coincés, c’est environ une personne sur deux qui se sert d’un simple cure-dents. Or, Pierre Fabre et l’UFSBD affirment que cette pratique est à proscrire. En effet, elle rend plus probable l’apparition de blessures gingivales, des joues et d’infections. Il est donc préférable d’avoir recours à des cure-dents en silicone pour retirer les bouts d’aliments. Pour nettoyer vos espaces interdentaires, le fil dentaire et les brossettes interdentaires sont des choix de prédilection.

Enfin, cette étude révèle que les Français connaissent mal les outils de nettoyage de la plaque dentaire autres que la brosse à dents. En effet, le bain de bouche est le moyen de nettoyage complémentaire le plus cité. Bien qu’il soit adapté à la diminution de signes d’inflammation de la gencive et à la destruction de certaines bactéries, il ne s’occupe pas des espaces interdentaires.

Les Français connaissent assez mal les accessoires efficaces conçus pour nettoyer les espaces interdentaires. En voici quelques-uns :

  • fil dentaire ;
  • brossettes ;
  • bâtonnets en silicone ;
  • jet dentaire hydropulseur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu