Kiné ou ostéopathe ?
Les 5 différences

Devenir kiné ou ostéopathe ? Comment choisir laquelle de ces deux professions exercer quand on ne sait pas correctement les distinguer ? Europe Eduss vous dit tout sur ce qui différencie ces deux praticiens spécialistes de la thérapie manuelle.

Découvrez la Formation de Kinésithérapeute 100% en langue française avec Europe Eduss :

formation kiné

1. Des domaines d’interventions distincts

Le kinésithérapeute et l’ostéopathe sont souvent confondus pour leur partage du même instrument : la main. Et pourtant, ces thérapies manuelles appartiennent à deux écoles bien distinctes.

Le kinésithérapeute, également appelé physiothérapeute, intervient dans le cadre d’une profession paramédicale, parfaitement définie,  sur les parties du corps nécessitant un soin ou une rééducation.

L’ostéopathe n’a pas de cadre législatif précis définissant sa profession en France. Il porte une vision globale sur le corps et cherche a en rétablir l’équilibre. Il traite donc une pathologie en recherchant l’origine de celle-ci dans l’ensemble du corps humain.

2. Un seul professionnel de la santé reconnukinésithérapie

Souvent plébiscité par les patients pour ses vertus thérapeutiques, l’ostéopathie n’est cependant pas reconnue comme une discipline de santé à part entière avant 2002. Aujourd’hui encore, les actes d’ostéopathie ne sont pas encadrés par le code de la santé et à ce titre, les ostéopathes ne peuvent être officiellement considérés comme des professionnels de la santé. Ils agissent donc sans prescription médicale.

Le kiné quant à lui est titulaire d’un diplôme d’Etat. Il est reconnu comme un professionnel de la santé.

kinésithérapeute3. Des formations spécifiques

Si un professionnel de la kinésithérapie souhaite apprendre l’ostéopathie ou inversement, il n’y a pas réciprocité.  Aucun métier ne peut se substituer à l’autre, et chacune de ces spécialités nécessitent une formation adéquate.

La durée de ces formations est pourtant inégale : un étudiant en kinésithérapie voyait jusqu’à cette année la durée de ses études s’étaler sur 3 ans avant de pouvoir exercer la kinésithérapie. En France, la durée des études de kiné vient de passer à 4 ans (masterisation), suite à une réforme du ministère de la Santé et du ministère de l’Enseignement Supérieur.

Pour exercer la profession d’ostéopathe, vous devrez effectuer des études plus longues et obtenir un master soit 5 ans d’études.

En 2014, de nouveaux décrets autorisent les masseurs-kinésithérapeutes à obtenir également le titre d’ostéopathe après 1892 heures de formations, contre 4860 heures pour une formation classique.

A noter cependant qu’un masseur-kinésithérapeute souhaitant effectuer des gestes d’ostéopathie ne pourra le faire dans le cadre de sa profession de kiné. La loi française ne reconnaissant pas ces deux professions au même titre, elle exige une différenciation concrète de ces deux thérapies. Un professionnel spécialisé dans ces deux domaines d’interventions devra donc préciser avant chaque consultation s’il agit en son pouvoir d’ostéopathe ou de kinésithérapeute.

Découvrez la Formation de Kinésithérapeute 100% en langue française avec Europe Eduss :

4. Où les trouverformation de kinésithérapie

Bien que 80% des kinés exercent en cabinet libéral, il n’est pas rare qu’ils se déplacent pour des consultations à domicile. Ils peuvent également être salariés et intervenir dans des hôpitaux publics ou privés, dans des établissements thermaux, de rééducation, ou encore dans des dispensaires. L’ostéopathe quant à lui ne pourra exercer qu’en libéral ou bien dans des dispensaires.

apprendre la kinésithérapie5. La sécurité sociale

Les kinésithérapeutes étant des professionnels de la santé encadrés par le code de la santé, ils peuvent agir sous prescriptions médicales, et leurs consultations sont remboursables par la sécurité sociale. Comme évoqué précédemment, les ostéopathes ne sont pas encadrés par le code de la santé. Leurs consultations ne peuvent pas être remboursées par la sécurité sociale.

A quelques semaines de la rentrée, des milliers d’étudiants en ostéopathie sont contraints de changer d’écoles, à la suite d’une réforme du ministère de la santé annonçant le 9 juillet dernier la fermeture de 14 écoles d’ostéopathie sur les 37 en activités en France.

Devant la difficulté de ces étudiants à obtenir une place en école d’ostéopathie, Europe Eduss a choisi d’ouvrir de nouvelles places en  kinésithérapie, réservées aux étudiants ostéopathes souhaitant se réorienter. 

Plus d’informations sur notre programme de kinésithérapie sur le site de Europe Eduss.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu